CRAVAN Arthur

Le 22 mai 1887, à Lausanne, Fabian Avenarius Lloyd vient à ce monde qu’il quittera, trente et un ans plus tard, quelque part au Mexique, sous le nom d’Arthur Cravan. Durant son enfance, sa famille lui cache sa parenté avec le sulfureux écrivain Oscar Wilde, dandy londonien. Le jeune Fabian s’identifie à son oncle poète au physique imposant et à la vie aventureuse. Fabian s’intéresse davantage à la littérature et à la boxe plutôt qu’aux études qu’il abandonne rapidement. De 1909 à 1914, il vit à Paris pour assouvir ses deux passions. Il devient champion de France des mi-lourds en 1910 et crée la revue Maintenant en 1912. Il rédige entièrement les 5 numéros qu’il distribue lui-même dans la rue. Arthur Cravan publie des critiques littéraires et artistiques et multiplie les provocations. Lors de conférences, il tire à coups de pistolet avant de parler, annonce son faux suicide et surtout critique l’art de manière virulente. A partir de 1916, il fuit la première guerre mondiale et rejoint une colonie de déserteurs à Barcelone puis part aux États-Unis en 1917. Durant cette période il écrit le texte Notes, dans lequel il continue à exalter son rejet de l’art et des artistes. Il part ensuite au Mexique pour vivre une passion amoureuse avec Mina Loy, peintre et écrivain. Il disparaît ensuite mystérieusement.

Voici le seul résultat

Voici le seul résultat