BURNS Charles

Observateur caustique de l’Amérique profonde et de la jeune génération.
Charles Burns produit des récits fascinants d’étrangeté et de noirceur, situés principalement dans l’Amérique faussement rassurante des années 1950 et 1960. Du catcheur de El Borbah aux adolescents « pestiférés » de Black Hole, il développe un univers d’une cruelle beauté, qui n’est pas sans évoquer celui de David Lynch. Depuis sa participation à Raw Magazine dans les années 1980, ses dessins figurent depuis aussi bien dans des revues underground qu’en couverture de magazines à grand tirage (Time, New Yorker, Rolling Stone, The Believer, etc.). Ses albums sont publiés en France par les éditions Cornélius.
2006 Prix Eisner du meilleur recueil pour Black Hole
2007 Prix du festival d’Angoulême pour Black Hole

Voici les 2 résultats

Voici les 2 résultats